Histoire

Histoire de la Banque Alimentaire des Côtes d'Armor

La « Banque Alimentaire du Trégor », créée le 12 décembre 1984, à l’initiative d’un groupe de bénévoles aidés par la Croix Rouge, le Secours Catholique et diverses instances de Lannion et de Perros-Guirec, s’est inspirée des principes de la 1ère Food Bank créée aux Etats Unis, en 1966 : «  lutter contre la faim en luttant contre le gaspillage ».

La première distribution a eu lieu en février 1985. (3 502 colis distribués en 1985).
A l’origine, les locaux abritant la Banque Alimentaire du Trégor, étaient prêtés par la Mairie de Lannion, (la distribution se faisait sous la Mairie, place des Halles, l’entrepôt était installé dans les locaux de l’abattoir).Le mobilier nécessaire a été prêté par divers particuliers et groupes (Cnet, Alcatel).
Monsieur De Gérard a été le 1er président de la Banque Alimentaire du Trégor. (de décembre 1984 à septembre 1985)
A la même époque, (11 octobre 1985) la « Fédération Française des Banques Alimentaire » est  créée à Arcueil.


Le 29 décembre 1987, la Banque Alimentaire du Trégor adhère à la Fédération Française des Banques Alimentaires et devient « Banque Alimentaire des Côtes du Nord » sous la présidence de Monsieur Yves LE NINIVIN (d’octobre 1985 à septembre 1997).
Cette affiliation permet à la BA 22 de bénéficier de l’aide européenne.
La charte élaborée par la Fédération des Banques Alimentaires n’autorisant pas la distribution en direct aux bénéficiaires de l’aide alimentaire, les activités de la BA 22 se sont recentrées sur l’approvisionnement. De ce fait les activités de distribution ont été abandonnées et la distribution alimentaire a été  confiée à une association « loi 1901 », le « Centre Alimentaire du Trégor, » créé en concertation avec la ville de Lannion et son CCAS en juillet 1999.

 

 

LES GRANDES EVOLUTIONS


Implantée à Lannion, la Banque Alimentaire des Côtes d’Armor, concentre au départ son activité sur la moitié ouest du département, en distribuant des denrées alimentaires aux CCAS les plus proches, puis en 1999, elle étend son rayonnement vers Guingamp où une association  partenaire s’installe (le Centre Alimentaire de Guingamp). En 2008, cette association distribue de l’aide alimentaire à 50 communes des environs de Guingamp.
Des partenariats se développent  également avec la Croix Rouge de Saint-Brieuc, Paimpol, Rostrenen et Loudéac.
Puis d’autres associations telles ULTIMO  (l’Hermitage Lorge d’abord puis à La Harmoye depuis 2011), Saint Vincent de Paul (Lannion, Paimpol), A ciel Ouvert (Saint-Brieuc), le CASCI (Plouézec) adhèrent à la convention des Banques Alimentaires.
Depuis quelques années, nous touchons également l’est du département avec l’adhésion des communautés d’agglomération d’Evran, Caulnes et Broons.
De septembre 1997 à mai 2006, la Banque Alimentaire 22 est présidée successivement par Jean GOFFI, puis par Pierre PINEL. En juin 2006, Marie-Thérèse JACOB est élue présidente. Sa présidence est marquée par le déménagement de la BA qui, en 2008, quitte le local de l’abattoir  (150 m²) pour s’installer dans un local plus grand, (600 m²) à Pégase.


En 2010, la décision est prise de louer un entrepôt à Saint-Brieuc (250 m²).
En avril 2012, Jean-Paul GALLIOU succède à Marie-Thérèse JACOB à la Présidence de la BA 22. Cette même année, un 2ème bâtiment attenant au 1er est loué à Pégase.

 

Une avancée dans la lutte contre le gaspillage, la loi Garot

En février 2016, la France a été le premier pays à se doter d'une législation contre le gaspillage alimentaire. La grande distribution est désormais dans l'obligation de distribuer les invendus alimentaires aux associations agréées dont la Banque Alimentaire fait partie.

La loi Garot a entrainé une suractivité à laquelle la BA22 a su faire face en réorganisant la méthode de tri et de stockage des produits collectés. D'autre part, toujours dans un souci d'hygiène et de sécurité alimentaire la BA22 a multiplié les actions de formations auprès de ses partenaires sur le territoire départemental.

 

Les projets 2017

Pour faire face à cet accroissement d'activité, la BA22 a sollicité ses partenaires pour l'achat d'un nouveau camion réfrigéré permettant à la fois le transport de produits frais et surgelés.

D'autre part, afin d'assurer le tri et le stockage des produits surgelés la BA22 a également le projet de mettre en place dans le local occupé à Lannion, un espace dédié à ce type de produits.